Paroles d’Hommes et de Femmes

La principale spécificité des vendéens outre un amour immodéré de breuvages ancestraux, un chauvinisme exacerbés par la nécessité de lutter contre toutes les caricatures de notre terre portées par certains d’hommes politiques et médias, serait une forte propension à exprimer son opinion et assumer ses points de vue et ce, quels que soient les pouvoirs locaux et nationaux en place...


Ah bé dame, on nous a appris que nous descendions du cheval par la gauche et de l’âne par la droite, ce qui donne un beau peuple de mulets, durs à faire marcher aux pas de l’oie... Cette étiquette n’est pas difficile à assumer. Avec deux ou trois réparties et quand on fait bien comprendre à nos interlocuteurs que la Vendée ne se résume pas aux guignols de l’info, nous pouvons avancer dans de plus sages considérations. Il y a généralement un profond respect pour la Vendée et sa lutte pour exister mais il nous faut continuer à maintenir cet esprit aussi bien dans les discours que dans les faits ( ou les fêtes selon les occasions)...

Les railleries ne s’adressent généralement pas aux vendéens mais à ceux qui essaient de les représenter dans une globalité qui n’exprime pas la diversité et la richesse de ce territoire. La considération d’être un descendant de ce peuple de géant est parfois gâchée par une utilisation intolérante et intolérable de cet esprit d’opposition qui a poussé nos ancêtres à se révolter. J’ai bien des fois entendu par certains tenants d’un ordre nouveau aux méthodes malheureusement anciennes, " qu’est ce que tu as de la chance d’être vendéen ?"... Oh oui et qu’est ce qu’on a de la chance qu’ils n’y soient pas !!!! L’un d’eux a un jour continué en me disant, " avec une telle histoire, tu devrais lire le protocole des sages de sion ?" ... et il ne s’agissait pas des règle de circulation de Sion sur l’océan mais d’un tas d’insanités que l’on aimerait bien voir de cours en Vendée... Oui, la plus grande tare que l’on peut subir en tant que vendéen est que l’on nous prenne automatiquement pour des extrémistes, des royalistes, ou autres ... Istes de tous poils.... Bref que l’on nous prenne pour des idiots... Mais sourions à la Vie qui coulait en bas de mon village d’enfance, la Vendée ne se résume pas à ces quelques images d’Epinal... La Vendée vit la bougresse et elle saura bien remettre chaque chose à sa place... Avec l’aide de tous...

Frederic Praud

0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives